Mail à Matignon et au MI

  • Protocole or not ? Ce sera niet !

    Suite à une décision administrative, le protocole sanitaire jusqu’à présent en vigueur devrait changer à dater du 6 juillet 2020. Ce nouveau protocole « allégé […]

  • Communiqué de presse

    26 mai 2020 Baisse du nombre d’examens du permis de conduire : Engorgement en vue ! L’Union Nationale des Indépendants de la Conduite (UNIC), branche […]

  • Guide sanitaire spécial auto-école

    Cher-e-s collègues, Nous vivons une période exceptionnelle et inédite dans l’histoire moderne. Nous allons devoir affronter des difficultés économiques, des difficultés sociales et des difficultés […]

  • COMMUNIQUE DE PRESSE

    COMMUNIQUE DE PRESSE Jeudi 30 Avril 2020 — 200.000 Français dans l’attente de permis de conduire !   Si nous estimons en moyenne à 15 […]

Monsieur le conseiller,

Je me permets de vous adresser le présent courriel à la lecture d’une brève du journal Challenges publié le 14 mars 2019.

Celle-ci affirme qu’ « à la suite d’un test d’accès libre aux places d’examen de conduite, qui s’est révélé concluant en Seine-Saint-Denis, le gouvernement veut généraliser la mesure, mettant à mal le monopole (SIC) des écoles de conduite traditionnelles. Le dispositif, préconisé par le rapport de la députée LREM Françoise Dumas, sera intégré dans la loi d’orientation des mobilités, en discussion en mai. Un appel d’offres va par ailleurs être lancé auprès d’éditeurs de code en ligne pour offrir des formations dans le cadre du service national universel. »

Outre le parti pris de l’article et le doute que nous émettons quant à la réussite de ce test dans le département le plus compliqué de France en la matière, j’aimerais obtenir de la part du gouvernement ou de vos services des éclaircissements à ce sujet. En effet, après plusieurs mois d’échanges avec la commission DUMAS-GUERINI, l’Elysée, Matignon, Beauvau ou encore Bercy, il me semble pour le moins incongru d’apprendre une telle calamité par voix de presse.

Aussi, pourriez-vous affirmer ou infirmer cette brève, afin que nous soyons en mesure, mes collègues, leurs salariés et moi-même, de nous renseigner des démarches administratives nécessaires afin de s’inscrire au pôle emploi ou au RSA ?

Vous remerciant d’avance pour votre retour,

Je vous prie d’agréer, M. le Conseiller, l’expression de mes respectueuses salutations.