Tous en action le 17 décembre 2018

PROFESSION EN DANGER : NOUS N’ATTENDRONS PAS !

LES ANNONCES DU PRÉSIDENT SUR LA RÉDUCTION « DRASTIQUE » DU PRIX DU PERMIS

METTENT A MAL NOS ENTREPRISES

 

Le Président de la République a fait une annonce sans même savoir ce qu’il va faire du permis de conduire. Cette manière de gouverner est dangereuse et nos entreprises en sont les premières victimes.

Les écoles de conduite sont des entreprises fragiles qui ne peuvent se permettre de subir ce genre d’annonce sans fondement.

En 2015 il nous avait été promis que notre profession ne serait pas dans la loi dite « Macron », or dans une nuit une vingtaine de députés proches de Macron ont réformé notre profession sans que nous n’en soyons avertis. Et il se prépare la même chose avec la Loi Mobilité.

L’UNIC n’a pas l’intention de revivre une telle insulte. Pour cela nous appelons les professionnels de toute la France à une grande manifestation le 17 décembre 2018.

Nous n’avons pas voulu interférer l’Intersyndicale, mais au vu des résultats obtenus, c’est-à-dire une « réunionite » et de pouvoir s’endetter encore et encore, l’UNIC sort de sa réserve et passe à l’action.

·         Nous exigeons une baisse drastique du coût du permis de conduire par la suppression de la TVA et une défiscalisation des 20 premières heures pour les financeurs (parents ou autres), associée une aide financière pour les contribuables non imposables.

·         Nous exigeons un plan de sauvegarde de la profession par une règlementation pérenne et surtout respectée par tous les acteurs de l’éducation routière.

·         Nous exigeons, pour la sauvegarde de nos salarié(e)s, le retrait sans contrepartie de l’article 20 du projet de la Loi Mobilité, à tout le moins une exception pour notre profession.

·         Nous exigeons la récupération totale de la TVA sur le carburant « essence » dès le 1er janvier 2019, afin que nos entreprises puissent s’engager dans la transition écologique sans être pénalisées.

Cette manifestation devra se faire sous la forme de blocages illimités. Les professionnels sont invités à se relayer sur des points de blocages que nous allons définir.

Nous vous invitons tous à nous rejoindre, chef(fe) d’entreprise, salarié(e)s, syndiqué(e)s, non syndiqué(e)s, organisations professionnelles et groupements.

Nous ne cesserons notre action qu’avec des engagements écris du gouvernement.

Nous avons assez courbé l’échine, debout les auto-écoles !