COMMUNIQUE DE PRESSE UNIC, branche « Éducation Routière » de la FNA

Hausse du prix des carburants

L’UNIC DÉNONCE UNE SITUATION INADMISSIBLE ET SOUTIENT LES MANIFESTATIONS DU 17 NOVEMBRE

En un an, le prix du gazole a progressé d’environ 23 % et celui de l’essence de 15 %.
À 1,55€ en moyenne la semaine dernière pour le sans plomb 95 et 1,52€ pour le gazole, selon le ministère de la Transition écologique, le prix toutes taxes comprises des carburants a atteint un niveau inédit depuis le début des années 2000. Une situation inadmissible pour les particuliers, mais aussi pour les professionnels « à grande mobilité », tels que les écoles de conduite.

La hausse du coût du carburant impacte directement les professionnels de l’automobile, écoles de conduite comprises. L’UNIC, branche Éducation Routière de la Fédération Nationale de l’Automobile (FNA), s’indigne contre la hausse des prix à la pompe et rappelle que les écoles de conduite sont lourdement impactées. « L’augmentation du prix des carburants est préjudiciable pour nous. Nous pourrions être amenés à répercuter cette hausse sur la facture des élèves » regrette Philippe Colombani, président de l’UNIC.
Pour former les apprentis à la conduite, une école de conduite utilise en moyenne 45 litres de carburant pour 20 heures de cours. Face à la concurrence déloyale des écoles de conduites low-cost, la profession se heurte à un nouvel obstacle de taille.

La pétition citoyenne réclamant la baisse du prix des carburants compte plus de 750.000 signatures. À l’approche du 17 novembre, l’appel au blocage s’intensifie sur tout le territoire.
L’UNIC invite tous les professionnels de la conduite à se montrer solidaire de ce mouvement citoyen.

L’UNIC reste mobilisée pour la profession, aujourd’hui et demain !

CP FNA-UNIC Hausse Carburant