L’ETG nouvelle génération.

  • Protocole or not ? Ce sera niet !

    Suite à une décision administrative, le protocole sanitaire jusqu’à présent en vigueur devrait changer à dater du 6 juillet 2020. Ce nouveau protocole « allégé […]

  • Communiqué de presse

    26 mai 2020 Baisse du nombre d’examens du permis de conduire : Engorgement en vue ! L’Union Nationale des Indépendants de la Conduite (UNIC), branche […]

  • Guide sanitaire spécial auto-école

    Cher-e-s collègues, Nous vivons une période exceptionnelle et inédite dans l’histoire moderne. Nous allons devoir affronter des difficultés économiques, des difficultés sociales et des difficultés […]

  • COMMUNIQUE DE PRESSE

    COMMUNIQUE DE PRESSE Jeudi 30 Avril 2020 — 200.000 Français dans l’attente de permis de conduire !   Si nous estimons en moyenne à 15 […]

PRIVATISATION DE L’ ETG,

EN ROUTE VERS L’AVENIR !

L’externalisation de l’ETG est prévue par la loi Macron qui a confirmé la décision de monsieur le ministre de l’intérieur du 13 juin 2014.
Outre l’externalisation la réforme comporte un volet concernant la base de question de l’examen.

La base de questions :
1000 nouvelles questions, réparties en neuf familles comme le prévoit la directive européenne 2006/126/CE du 20 décembre 2006 dans son annexe 2 :
1 – Les dispositions légales en matière de circulation
2 – Le conducteur
3 – La route
4 – Les autres usagers de la route
5 – La réglementation générale
6 – Les précautions à prendre en quittant le véhicule
7 – Les éléments mécaniques et autres équipements liés à la sécurité – à savoir détecter les dysfonctionnements courants
8 – Les équipements de sécurité des véhicules
9 – Les règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement

Faisant le lien avec le REMC ces familles comportent des thématiques concernant les gestes de premiers secours et la circulation inter-file des motards.
Il nous a été annoncé que le niveau de l’examen serait plus difficile qu’actuellement.

Le calendrier annoncé
17 février : conférence de presse pour présenter les modifications de l’épreuve théorique.
2 avril : les nouvelles questions remplaceront la banque actuelle.
Au moi de mai : premiers passages des épreuves individuelles chez les opérateurs agréés avec intégration de quatre vidéos à chaque tirage individuel.

L’externalisation
Actuellement plusieurs opérateurs sont susceptibles d’être agréés : La Poste (annonce de M. MACRON), SGS et d’autres à ce jour non définis.
Le cahier des charges précise un nombre minimum de places qui devront être fournies par quinzaine et par opérateur. L’opérateur est libre de décider du nombre de sites qu’il mettra à disposition/département.
L’examen coûtera 30 €, prix identique sur tout le territoire.
Les candidats passeront sur tablettes individuelles et dans une même salle chaque candidat aura sa propre série. Les opérateurs privés n’ont pas connaissance des réponses et les résultats seront promulgués par l’administration centrale après transfert des données par l’opérateur.
Le délai de promulgation des résultats n’est pas connu à ce jour.
Dans chaque série de 40 questions seront intégrées 4 questions vidéo.

Cette privatisation signifie :
-fin du système de répartition des places par l’administration pour l’ETG ;
-réservation des places nominatives auprès de l’opérateur.

L’UNIC a veillé à ce que l’école de conduite puisse réserver les convocations nominatives pour ses élèves.
Cette réservation se fera sur le site web de l’opérateur en fonction des possibilités proposées. Il faudra indiquer le NEPH du candidat et payer la place au moment de la réservation.
Il n’est pas prévu de remboursement si l’élève ne se présente pas à l’examen, cependant il sera possible de changer d’élève avant l’examen (délais préalable à définir) en changeant le numéro NEPH sur la réservation.

ATTENTION les frais d’examen étant interdits, nous ne pourrons pas revendre les places d’examen plus chères que le prix d’achat. Par contre nous pourrons facturer des frais d’accompagnement si le service correspondant est effectivement réalisé.

L’augmentation du niveau de l’examen est un gage de sécurité pour notre profession. Cela devrait nous permettre de reprendre la place qui est la nôtre : faire de la formation, et non de la vente d’examen !

Il est possible que dans un premier temps des élèves cherchent à passer l’examen sans le concours de l’école de conduite. Mais il est fort probable que les élèves comprennent très vite qu’ils ont besoin d’un professionnel pour les aider à réussir l’examen… et là nous ne serons plus vus comme des rentiers par lesquels les élèves se font arnaquer, mais bien comme les formateurs que nous sommes, qui aident les candidats à réussir leur code.

L’UNIC veillera à la bonne application de cette réforme et accompagnera la profession dans la mise en place de celle-ci.
Des formations seront organisées par l’intermédiaire de LIGNE DROITE, à destination des formateurs et des personnels en charge de gérer les réservations de place. N’hésitez pas à nous contacter.

Cette réforme est une chance pour redorer notre blason !

1 Trackback / Pingback

  1. Modernisation de l'épreuve théorique du permis de conduire - Permis Mag

Poster un Commentaire