COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24/09/14

 COMMUNIQUE DE PRESSE

Mercredi 24 septembre 2014

—-

Philippe COLOMBANI a rencontré le Président de l’UNAPL :

« Les raisons de notre ras-le-bol étant identiques, tout concoure à ce que nous nous mobilisions ensemble »

Mardi 23 septembre, Philippe COLOMBANI, président de l’UNIC, a rencontré le Dr. Michel CHASSANG, président de l’Union Nationale des Professions Libérales. Ce fut l’occasion de confirmer des convergences de vues et d’analyses sur l’autisme d’un gouvernement qui maintient ces intolérables dénonciations contre des professions qui lui servent en réalité de paratonnerres dans une tourmente sans précédent.

Mis dans une liste établie par les pouvoirs publics, et au milieu de professions à qui ont été déléguées des missions de service public comme les notaires, les avocats ou encore les médecins, les auto-écoles, et donc leurs gestionnaires, leurs moniteurs et leurs collaborateurs administratifs, se sont vues aussi « épinglées » sur le « mur des rentiers de la République ». Solidaire de fait face à ce procédé ignoble, l’UNIC a souhaité rencontrer l’UNAPL qui rassemble nombre de ses professionnels libéraux injustement mis au pilori.

« Si l’UNIC estime que les auto-écoles n’ont rien à faire dans cette liste des professions à déréglementer, elle ne peut que constater que le mal est fait. Dire et argumenter que nous ne devons pas être dans cette liste ne suffira pas à en être retiré. C’est pour cette raison que nous avons pensé que les objectifs de l’UNAPL rejoignaient les nôtres. Et qu’une rencontre se justifiait… ».

Suite à cette rencontre qui s’est déroulé ce mardi 23 septembre, Philippe COLOMBANI, président de l’UNIC, 1er syndicat professionnel représentatif exclusivement dédié aux auto-écoles, déclare : «  En plus d’être déterminé et très combatif, j’ai trouvé le Docteur Michel CHASSANG, président de l’UNAPL, très attentif aux difficultés qui frappent les professionnels de l’apprentissage de la conduite. Nos convergences de vue sont indéniables, comme notre volonté partagée de ne pas nous laisser faire, avec comme souci premier de préserver nos clients d’une perte massive de qualité dans les services que nous rendons à des titres différents, si la soi-disant déréglementation qui n’est rien d’autre qu’une défausse de l’Etat, venait à se réaliser selon les informations que nous pouvons connaître à ce jour. C’est pourquoi je tiens à saluer comme président de l’UNIC l’initiative lancée par l’UNAPL d’une journée sans professionnels libéraux prévue le 30 septembre. Que chaque responsable d’auto-école se sente libre de faire ce qu’il voudra pour ce jour-là, journée qui sera sans nul doute suivie d’autres mobilisations auxquelles nous pourrions être plus étroitement et plus massivement associés si les pouvoirs publics ne montraient pas plus d’écoute à nos propositions. »

L’UNIC propose donc à ceux qui le souhaitent de rejoindre l’action de l’UNAPL, et pour cela de télécharger sur le site www.unapl.fr les affiches, tracts et revendications de cette journée de mobilisation.

Contact presse : Philippe Colombani, président de l’UNIC, au 06 67 07 83 86

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire